Bouleau jaune bois d’oeuvre, suite

La fabrication en bouleau jaune rappelle l’emploi de cette essence comme bois d’oeuvre indispensable à la construction résidentielle. À cette fin, l’in-dustrie retient la meilleure partie de l’arbre, soit 40 %. Le matériau de placage, entaillé, coupé, plié, collé, assemblé par empilage, devient structures de maisons et escaliers à la fois intacts et rebut. Évocation de marchandi- 

ses déclassées, de surplus commerciaux, de démolitions prématurées ou forcées, d’un site éphémère démoli? Le camion jouet, socle et conteneur introduit une valeur divertissante estompant les questionnements. L’installation verticale de la sculpture. « Bou-leau jaune, bois d’oeuvre » 2 associée aux évocations respec-

tives et combinées de ses composantes, produit une mise en scène où je souhaite provoquer une enfilade d’asso-ciations concernant nos choix sociaux. L’observateur peut ainsi multiplier les scénarios plausi-bles puis reconsidérer selon ses propres références les liens que l’Homme entretient avec la nature et son territoire.

Bouleau jaune bois d'oeuvre I
Le chantier de bouleau jaune bois ...
Bouleau jaune bois d'oeuvre II